L’Industrie : la technique et la créativité au service des humains

L’Industrie : la technique et la créativité au service des humains

Article 1. L’industrie est l’ensemble…

L’industrie est l’ensemble des activités laborieuses et productives ayant pour objet de fabriquer des produits à partir de matières premières, d’exploiter les mines et les sources diverses d’énergie. Le terme lui-même a comme origine le savoir-faire artisanal, la dextérité créatrice, l’habileté manuelle, l’adresse particulière, le talent ou l’ingéniosité humaine, tout cela étant souvent le résultat de la transmission d’une culture ancestrale ou le produit d’un héritage civilisateur.

Article 2. Une personne peut être industrieuse…

Une personne peut être industrieuse ou ingénieuse ou les deux en même temps. Elle dispose de l’art de manier et de transformer les matériaux et les matières premières. L’industrieux a acquis un savoir-faire certain et maîtrisé des techniques dans divers domaines particuliers. L’ingénieux, doté de la faculté d’imaginer, a la capacité d’inventer les outils et les instruments de la productivité, les usines et les machines nécessaires pour produire à grande échelle, à un niveau industriel, ce que l’artisan produit en quantité limitée. L’artisan et l’ingénieur se complètent : l’un crée en petite quantité des ouvrages souvent exceptionnels, l’autre est en mesure de découvrir les moyens de produire industriellement. Ainsi, la créativité et la technique sont mises au service de l’ensemble des communautés et sociétés humaines qui entendent user des produits fabriqués, ce qui amène aussi la destruction des matières consommables (comme la nourriture mise en boîte ou en conserve dont on détruit par la suite les emballages). Le recyclage des produits usagés fait naturellement partie de tout processus d’industrialisation.

Article 3. Le terme « industrie »…

Le terme « industrie » possède une connotation à la fois technologique et artistique, le sens du travail artisanal. On dit de quelqu’un qu’il « vit de son industrie ». L’artisan pratique un art transmis à travers les âges, un métier impliquant une certaine ingéniosité manuelle et intellectuelle. La tradition contribue essentiellement à la transmission des arts « artisanaux » par la voie des coutumes, des usages, du savoir-faire, des idées, du compagnonnage de métier, ainsi que par l’usage de la parole (le bouche-à-oreille) et par l’exemple au contact des maîtres-ouvriers.

Article 4. L’industrie est variable…

L’industrie est variable : automobile, pétrolière, agroalimentaire, textile, métallurgique, touristique, cinématographique, artistique, etc. Elle se dit des arts artisanaux et mécaniques, et des manufactures en général, par opposition à l’agriculture. Elle a pour objet l’exploitation des richesses minérales et de toutes les sources d’énergie, la transformation des matières premières en produits finis et fabriqués, avec l’aide d’une main d’œuvre salariée qui doit pouvoir jouir équitablement des fruits de ses efforts.

Article 5. Par des actes intelligemment coordonnés…

Par des actes intelligemment coordonnés et l’organisation du travail (le taylorisme), par ses travaux, l’homme met en valeur les ressources du sous-sol (minerais, énergies fossiles), la maîtrise de l’air, du vent, de l’eau et d’autres matières premières (substances dans leur état originel) par l’usage de techniques de transformation. Les techniques sont des opérations mécaniques que maîtrise l’intelligence de l’homme et aboutissent à la fabrication de produits finis, utilisables tels quels par les consommateurs et les usagers.

Article 6. La maîtrise de l’énergie…

La maîtrise de l’énergie est ce qui permet de faire fonctionner les usines ou les systèmes industriels en vue de produire un travail mécanique sous la direction même des hommes. L’énergie est absolument essentielle dans la mise en place technique des processus de transformation. Elle peut être produite mécaniquement, électriquement, thermiquement, et même autrement par de nouvelles connaissances et technologies.

Article 7. Originellement, l’économie…

Originellement, l’économie s’applique aussi à la bonne administration des maisons et des résidences d’habitation, à la gestion des forces de travail de l’homme, de l’animal, de la Nature dans sa biodiversité.

Article 8. Dans un groupe humain…

Dans chaque groupe humain, l’économie se rapporte à la maîtrise des technologies et des arts appliqués qui visent à produire, contrôler, distribuer et consommer les produits et les biens matériels issus de l’ingéniosité humaine.

Article 9. La production industrielle…

La production industrielle est le fait de fabriquer des biens matériels en quantité plus ou moins importante, d’assumer les services et l’ensemble des activités qui lui sont inhérents, d’employer les moyens concrets nécessaires à toute réalisation effective. La distribution se fixe pour objectif de répartir les biens produits et de les mettre au service du plus grand nombre d’humains à des prix non motivés par la recherche du profit. Tout travail mérite salaire à sa juste mesure et pour tous, sans exception de catégorie sociale. La consommation est l’action qui consiste à user et à se servir utilement des produits de l’industrie ; c’est l’action d’employer, d’assimiler les produits consommables, de les transformer et de les recycler.